Nouvelles de Carlo! nr. 19


Cliquez ici si le message ne s'affiche pas correctement


Chère amie, cher ami c.luyckx@stgilles.irisnet.be,

Voici le 19ème numéro de ma newsletter électronique. Ce contact régulier me permet de vous informer de mes actions, des événements auxquels j'accorde une importance particulière et que je souhaite partager avec vous.

Le 18ème numéro fut envoyé fin novembre 2011. De nombreux événements ont eu lieu depuis, et les abonnés à mes nouvelles ont été invités aux diverses expositions, conférences et soirées culturelles que j'ai organisées durant ces derniers mois. Cette nouvelle newsletter revient sur quelques-uns de ces événements et vous informe de plusieurs mesures prises pour améliorer les services dont j'ai la responsabilité en tant qu'échevin à Saint-Gilles.





Au sommaire de cette lettre :



 

Le service de l'état civil de Saint-Gilles dans de nouveaux locaux
 


Saint-Gilles a inauguré le 25 novembre 2011 de nouveaux locaux en présence du Bourgmestre Charles Picqué et du Collège. Le bureau des mariages, des naissances, des décès et des naturalisations occupe désormais un local d’environ 100 m² au rez-de-chaussée de l’aile gauche de l’Hôtel de Ville.
D’autres aménagements sont intervenus ou sont prévus en conséquence :

  • L’ancien local de l’état civil est occupé par le service des Européens, qui sont désormais accueillis dans un espace plus confortable.
  • Le service des passeports occupera sous peu l'ancien local du service des Européens aux dimensions plus grandes, ce qui permettra un meilleur accueil.
  • Un guichet spécifique sera consacré à la délivrance des cartes d’identité. De plus, une étude a été réalisée au bureau de la population pour y permettre l’accueil du public de manière plus personnalisée.
  

   

La forte croissance démographique que connaît Saint-Gilles nécessitait ces nouveaux aménagements. En effet, la population de la commune, qui était de 45 000 habitants au 1er janvier 2009, atteint aujourd’hui près de 49 000 personnes. Cette hausse de la population entraîne logiquement un plus grand nombre de visites dans les services communaux.     




Parcours d'artistes à Saint-Gilles

Le Parcours d’Artistes, biennale dédiée aux artistes plasticiens, connaîtra en mai 2012 sa 13ème édition. L’Échevinat de la Culture de Saint-Gilles et l'asbl Les Rencontres Saint-Gilloises souhaitent offrir une nouvelle fois une ville ouverte au public et centrée sur les artistes. Une sorte d'"expo nomade" ou de musée hors les murs. Une occasion unique de croiser les publics de professionnels et d'amateurs avec des artistes confirmés ou débutants, d'établir le contact avec des personnes que l'on a trop tendance  à considérer comme étant loin de notre quotidien.

Plus de 200 ateliers ouvriront leurs portes et rassembleront les œuvres de 450 d’artistes. Des expositions spécifiquement conçues pour l’événement dans les infrastructures communales ou chez nos fidèles partenaires.

Pour plus d’informations, visitez le site du parcours en cliquant ici.


      

 



Le plan de stationnement, en vigueur depuis le 8 décembre 2008, constitue un des projets majeurs que le Collège des Bourgmestre et Échevins de Saint-Gilles a pris durant cette législature, à mon initiative en tant qu'échevin de la mobilité. L'évaluation intervenue l'année passée a clairement démontré les effets positifs en matière de diminution de la pression automobile (entre 10 et 20% selon les quartiers) et de facilité pour les habitants à trouver une place de parking. Outre les effets positifs sur les recettes communales, une bonne trentaine d'emplois ont été créés, puisque le contrôle a été confié à une équipe d'agents communaux plutôt qu'à une société privée.

Après trois ans, quelques améliorations ont été proposées et approuvées au Conseil communal de décembre 2011. Il s'agit d'un nouvelle zone orange créée dans le triangle formé par la chaussée de Waterloo et la chaussée de Charleroi, comportant la rue du Portugal, la rue Moris et une partie de la rue d'Espagne et de l'avenue Ducpétiaux. En outre, l'âge pour bénéficier d'une "carte visiteur" a été portée de 75 à 65 ans pour répondre aux nombreux cas de personnes âgées dont les proches n'habitent pas la commune et qui ont ainsi la possibilité de recevoir des visites grâce à cette carte visiteur. L’exigence de ne pas déjà posséder une carte de stationnement dans le ménage a également été supprimée.

Dans le même temps, une "carte de famille" a été créée, permettant à toute personne ayant un lien de parenté (maximum au second degré) avec une personne inscrite aux registres de la population de la commune de Saint-Gilles d'obtenir une carte dont la durée de stationnement est limitée à un ou deux jours, selon le choix de l’utilisateur, par semaine du lundi au vendredi pour un prix annuel de 20€ (1 jour) ou 50€ (2 jours).








#Accueil des nouveaux habitants

En tant qu’Échevin de la population, j’ai organisé pour la première fois en 2004 une réunion d’accueil pour les nouveaux habitants. Depuis lors, tous les 6 mois, une telle réunion a été organisée. Ce 28 mars, se déroulait la première séance d’information de l’année. Près de 300 personnes ont répondu à l’invitation qui leur avait été adressée dans un contexte de très forte croissance démographique qui a vu le chiffre de la population passer de 44.000 à 49.000 habitants entre 2006 et aujourd’hui.

Les nouveaux habitants ont été reçus par le Bourgmestre et le Collège. Afin de mieux leur faire découvrir leur nouvelle commune, le Bourgmestre Charles Picqué a retracé son histoire avant d’évoquer les domaines d’action de la commune, entre autres : l’enseignement, la revitalisation urbaine, le logement, les nombreuses infrastructures etc. Par ailleurs, un lecteur de carte électronique a été remis à chaque nouvel habitant afin de lui permettre d’effectuer ses démarches administratives depuis son domicile via le site Internet communal. De plus, une importante documentation sur les infrastructures communales, la propreté, les activités culturelles ou encore les écoles communales leur a été remise.

Les nouveaux habitants ont pu ensuite directement poser leurs questions au Bourgmestre et aux échevins lors du drink qui leur était offert à l’issue de la réception.
           
    

    
   
Photos : Gilles Parmentier



#Les Transnomades à la Maison de la Culture

En ma capacité d'Échevin de la culture et dans le cadre de ma collaboration avec Philippe Franck, directeur de Transcultures, j'ai inauguré un nouveau cycle de manifestations en rapport avec les nouvelles formes d'expression artistique, et plus particulièrement les arts numériques, qui a débuté à la Maison des Cultures de Saint-Gilles le 28 mars avec "Transnomades I". Après une présentation de courtes vidéos par les "Paracommand'art", une assemblée de 150 personnes a pu assister à un concert participatif et innovant de Livescape.

Transnomades II, qui eut lieu le 18 avril, a connu un succès équivalent avec la présentation par Valérie Cordy de la simulation d'un aller-retour à Mars par les "Astronautes immobiles" suivi du concert électro-vidéo de Christophe Bailleau.

Il s'agit d'un avant-goût pour l'initiative "Connectic'Art" qui aura lieu du 31 mai au 17 juin et dont je vous communiquerai le programme ultérieurement.

          

    

    

    
     Photos : Transcultures





Comme ce fut le cas en décembre 2009 et en janvier 2011, j'ai organisé en tant qu'échevin des cultes un concert de chants et musiques sacrés à la Maison du Peuple de Saint-Gilles le 31 janvier 2012. Cette initiative connaît un réel succès car 300 personnes se sont inscrites et nous avons dû refuser une cinquantaine de demandes, comme pour les précédentes soirées.

La soirée a commencé avec des chants et musiques juifs de Klezmania Factory, dont la chanteuse Nadine Wandel a littéralement envoûté l'audience par sa manière passionnée d’interpréter l'art des chants sacrés, dont l'humour semble bien faire partie intégrante.

   

Ensuite Joke Verdoold, spécialiste hollandaise de la flûte japonaise Shakuhashi, a présenté "le rêve de la campanule", "le vrai sentiment", "l'union du ciel et de la terre", "les vagues se brisent" et "le vent hivernal".

   

Avec son violon-alto, Dominica Eyckmans a interprété les compositions de Solange Labbé, inspirées par la sixième vision d'Hadewych d'Anvers, une mystique chrétienne du 13ème siècle et par les Mystères de Jacob V.

    
 
La soirée a atteint son summum avec la performance de Mousta Largo, qui par des extraits du spectacle "d'une rive à l'autre" a amené l'assemblée dans un voyage initiatique, une passerelle entre l'Orient et l'Occident, nous incitant à nous interroger sur l'universalité de l'Homme et la richesse des apports culturels différents en portant un regard croisé sur l'Andalousie des Lumières et notre société contemporaine source de replis identitaires. 


    

    

Photos : Youssef Amchir


 

#Exposition : I'm dreaming of lovely streets

C'est en tant qu'Échevine en charge des Contrats de quartier que Cathy Marcus a pris l'initiative avec moi en tant qu'Échevin de la Propreté et de la Culture, d'organiser une exposition de Fabienne Cresens, une habitante de Saint-Gilles dont les photographies questionnent le rapport de chacun à l'espace public et au respect de l'environnement urbain, face à ce qui apparaît nettement comme un catalogue d'incivilités...



Le vernissage a lieu le samedi 12 mai à 17h à l'École 1-2, à l'angle de la rue du Fort et de la rue de la Perche. L'exposition sera ouverte les 12 & 13 ainsi que les 19 & 20 mai de 14h à 19h
.




Si vous souhaitez plus de renseignements sur mes activités, ou me faire des suggestions, n'hésitez pas à me contacter

- par tél : 0475 86 89 99
- par email : Carlo


Si vous connaissez des personnes susceptibles d'être intéressées par mes projets et mes activités, n'hésitez pas à leur faire suivre ce mail (bouton transférer).

                                                                                             Carlo !
                                                                                             
Bruxellois engagé